Assemblée générale de l'ASSAF: Produire suisse en Suisse

Réuni en assemblée générale, l'Association suisse pour un secteur agroalimentaire fort a adopté le programme d'activité 2012 sous l'égide «produire suisse en Suisse». ASSAF- Suisse s'opposera à l'érosion latente de la protection à la frontière par l'introduction du libre- échange agricole par étapes et va promouvoir un swissness crédible pour les produits alimentaires.

Les apparences sont trompeuses
Si l'ASSAF- Suisse salue vivement la décision du Conseil national visant à supprimer l'accord de libre- échange agricole du programme de législature 2012-2015, elle reste très prudente à l'égard de la motion de la commission de l'économie et des redevances du Conseil des Etats. Cette motion, déjà acceptée par le Conseil des Etats, cherche à introduire le libre- échange par étapes, une manière plus sournoise pour arriver au même résultat. L'ASSAF-Suisse estime qu'il conviendra, à l'avenir, de rester extrêmement prudent afin d'éviter que le libre- échange agricole avec l'UE soit mis en place sous un autre nom. La motion «Libre-échange agricole. Ne pas rompre les négociations, mais viser une ouverture contrôlée du marché» fait précisément partie de cette catégorie de manœuvres dangereuses pour la production alimentaire en Suisse.

Produire suisse en Suisse
Pour l'année 2012, l'ASSAF entend avant tout s'engager pour la fonction productive de l'agriculture et du secteur alimentaire. Dans le cadre du projet PA 2014 – 2017 des corrections importantes doivent êtres entreprises afin d'offrir un cadre légal satisfaisant et une sécurité de planification pour la production agricole. La fonction productive de l'agriculture doit impérativement être renforcée pour maintenir le taux d'autoapprovisionnement.
L'ASSAF- Suisse a décidé d'apporter son soutien à l'éventuelle initiative populaire «pour un Swissness crédible». Elle estime qu'un Swissness fort constitue une pierre angulaire pour l'avenir durable de la chaîne de valeur ajoutée alimentaire en Suisse.

Base solide
L'Association suisse pour un secteur agroalimentaire fort, présidée par Walter Willener, repose sur une base solide. La croissance des membres s'est poursuivie de manière réjouissante. L'association compte à ce jour plus de 40 membres collectifs issus des organisations agricoles, sectorielles et interprofessionnelles, ainsi qu'une trentaine d'entreprises, groupes agroalimentaires et membres individuels. Elle peut également compter sur le soutien des cantons de Vaud et du Jura qui sont membres. A l'avenir, la pression politique pour une protection à la frontière permettant une production agricole sera maintenue, assure l'ASSAF- Suisse.

Renseignements:
Walter Willener, Président ASSAF-Suisse, Lausanne, 079 689 31 06
David Rüetschi, secrétaire général ASSAF-Suisse, Lausanne, 079 677 82 12

Vendredi 11 mai 2012